Le massage Lomi-Lomi

Le massage Lomi-Lomi est un massage « faussement doux » en provenance des îles Hawaï, il constitue l’une des branches de la médecine des guérisseurs polynésiens. Comme le massage ayurvédique – que l’on verra ensemble dans un prochain module – il plonge ses racines dans des traditions ancestrales. C’est un massage fluide et néanmoins assez profond car il utilise de longs glissés, des étirements et des points de pression appuyés. La sensation générale est celle de vagues douces et enveloppantes.

Un Massage thérapeutique

Dans la tradition polynésienne, le chaman ou guérisseur tient une place fondamentale. Il est nommé kahuna, et exerce plusieurs fonctions au sein de la communauté. Il pratique donc le massage Lomi-Lomi qui signifie simplement « massage ». Le doublement du mot n’ayant en hawaïen pour but d’insister sur son efficacité et son intensité.

Ce massage était à l’origine un rituel de passage d’un âge à un autre, ou pratiqué comme soin thérapeutique pour lutter contre la maladie, Il s’intégrait le plus souvent à une cérémonie comprenant chants et danses.

Le receveur était placé sur un autel en pierre et entouré de toute l’attention de la communauté. L’utilisation de plantes médicinales en préparation huileuse comme le monoï, le noni (morinda citrifolia) ou le tamanu, connus pour leur action anti-inflammatoire, antalgique et cicatrisante, était fréquente.

Article inspiré par le livre d’Isabelle Bruno, « Massage du Monde «  Hachette Bien-Etre

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s